Transmission intergénérationnelle de la violence

CAHo travaille avec les pères et les mères qui veulent changer leurs comportements violents envers leur partenaire de vie et/ou leur(s) enfant(s)

Nous avons la conviction que personne ne naît avec des comportements violents, mais qu’il s’agit bien de comportements appris après avoir été exposé, ou avoir subit de la violence. Il s’agit donc ainsi, de comportements qu’il est possible de changer et de remplacer par des comportements plus ajustés et respectueux de soi et des autres.

Pour en arriver là, le Centre d’aide pour hommes de Lanaudière CAHo mise sur la responsabilisation, l’autonomie et la capacité de chaque personne, dont les pères et les mères, à choisir et à actualiser ces changements pour leur mieux être et celui de leur entourage. 

En même temps que les personnes sont interpellées à aborder ouvertement leurs comportements violents et leurs éléments de risque, elles le sont pour identifier, s’approprier et développer ce que nous appelons leurs éléments de protection. Il s’agit de ce qu’il y a de plus solide en elles, leurs valeurs, leurs qualités et forces personnelles sur lesquelles, elles peuvent s’appuyer pour progresser dans leur démarche de changement de comportements. Nous les aidons à identifier et à définir le plus clairement possible leurs besoins, leurs forces et leurs limites de même que leurs motivations à choisir et agir pour changer. 

Pour les parents, leurs enfants représentent généralement l’élément de protection le plus important et le plus puissant. Nous observons constamment que les parents, pères comme mères, sont prêts à beaucoup pour leurs enfants, pour préserver leur relation avec eux et pour contribuer de manière concrète et positive à leur développement. Ils visent à leur offrir et à leur transmettre le meilleur d’eux-mêmes afin de briser le cycle.

Vivement des rapports égalitaires satisfaisants plutôt que des rapports de force blessants et destructeurs!